Sport canin : Agility

Si vous possédez un berger australien, vous avez peut être déjà entendu parlé de ce sport qu’est l’agility mais vous vous ne vous êtes jamais vraiment penché sur sport avant aujourd’hui et vous désirez en savoir plus afin de dresser votre chien pour l’agility. Voici donc un article vous permettant d’en savoir un peu plus sur ce sport extraordinaire.

L’agility, qu’est ce que c’est ?

L’agility est un sport qui se différencie des autres dans le sens où le chien doit être en totale harmonie avec son maître. Dans ce sport, le chien est amené à réaliser un parcourt d’obstacles le plus rapidement possible en présence de son maître.

Début de l’agility

Il faut remonter dans les années 70, et pour être plus précis, à l’année 1977 pour découvrir l’origine de ce sport, à savoir l’agility. Ce sport, pour le chien mais aussi pour le maître, a été inventé par John Varley, un britannique qui souhaitait inventer une discipline permettant de distraire les spectateurs du Crufts (si vous ne savez pas ce qu’est le Crufts, c’est la plus grande exposition canine au monde).

agility chienIl faudra attendre 1979 pour découvrir le premier championnat du monde d’agility.

Les obstacles

Il existe différents types d’obstacles dans ce sport.

On peut commencer par citer les obstacles à zone qui doivent être franchis par le chien en posant au minimum une patte sur l’obstacle. Pour vérifier que le chien respecte bien cette règle de pose de patte obligatoire, les obstacles sont maintenant équipés de capteurs électroniques, réduisant considérablement les erreurs. Dans les obstacles à zone, on peut citer la passerelle ou bien la balançoire

agility chienLe seconde type d’obstacles concerne les sauts. On peut différencier plusieurs types de sauts, en commençant par exemple par le saut de haie simple, qui est une haie possédant 2 barres, fixée à une hauteur réglementée selon la catégorie dans laquelle le chien est inscrit. On peut aussi citer la haie double qui est en fait composée de 2 haies simples qui sont mises côte à côte. Viennent ensuite les murs et, pour finir, le dernier type de saut présent dans ce sport est le saut en longueur, dont la distance du saut dépend, comme tous les autres obstacles de saut, de la catégorie dans laquelle est rattachée le chien.

Enfin, on peut regrouper tous les autres types d’obstacles qui ne sont pas référencés précédemment, tels que les tables, le slalom ou bien les tunnels.

Démonstration d’agility chez le berger australien

Comme vous pouvez le constater sur la vidéo juste en dessous de ce texte, le berger australien est très habile et convient donc parfaitement à ce sport.

Alors n’hésitez plus, lancez vous !